mardi 30 mars 2021

Lutte Ouvrière DASSAULT ARGENTEUIL Le 29/03/2021

C’est notre affaire

Les cas de Covid se multiplient dans l’usine, par exemple, à l’aménagement Rafale, ou encore sur l’équipement des panneaux Falcon, là, où la distanciation n’est pas respectée. Peut-être, également ailleurs, puisque c’est toujours silence radio, côté direction, sur l’état de la pandémie dans l’usine.

Nous apprenons le plus souvent les nouveaux cas positifs par hasard, en discutant entre-nous. Car, le seul souci de la direction, c’est la production.

Le nôtre, c’est notre santé.

Faisons-nous entendre

Les héritiers de Serge Dassault, sont à la tête d’une fortune de 23,5 milliards d’Euros. Ils paient grassement une petite armée de PDG, actifs ou retraités, et de supplétifs dans chaque site, pour nous faire accroître leur fortune. Et tout ce beau monde de passer à la caisse.

Tous dépendent de nous et de notre travail. C’est en l’arrêtant qu’on peut, nous aussi, leur faire payer cher.

Quarantaine indéterminée

On vient d’apprendre que bouchon d’oreille partait en préretraite à Saint-Cloud.

On l’a rapidement fatigué.

Leurs intérêts… et les nôtres !

Le Scaf est donc l’objet de rivalités entre les capitalistes des groupes industriels des trois pays qui ont la charge de le réaliser : la France, l’Allemagne et l’Espagne. L’enjeu est le partage d’un budget colossal, évalué, à terme, entre 50 et 80 milliards d’euros, bien évidemment financé essentiellement avec l’argent public.

Notre problème de travailleurs dans cette affaire n’est pas de prendre partie pour notre patron, ni d’attendre de lui une quelconque garantie concernant l’emploi et les salaires.

Cette bagarre ne nous concerne pas plus qu’elle ne concerne les travailleurs d’Espagne ou d’Allemagne qui ne sont en rien responsables des choix de leurs dirigeants. Les travailleurs des trois pays ont, au contraire, tous le même but par delà les frontières : défendre de façon solidaire leurs propres intérêts, l’emploi et le salaire, en se battant contre leurs patrons et leurs États respectifs.

Un exemple instructif

Lancé à la fin des années 1980, le Rafale, avion 100 % français, était censé assurer l’emploi Dassault. De fait, il avait ouvert la voie à une vague de fermetures de sites : Villaroche, Boulogne, Toulouse, Istres. Entre 1987 et 1992, les effectifs ouvriers, dit « de fabrication », de Dassault étaient alors passés de 6 200 à 3 000… pour atteindre 2 400, fin 2000, en diminution de 60 %. Le nombre total de salariés était, lui, passé de 16 000 à 9 000, entre autre, à la suite de licenciements. C’est également durant cette période que les salaires avaient été bloqués pendant plusieurs années.

Pour que la famille Dassault, 100 % française, et les actionnaires de l’entreprise continuent à se remplir les poches.

La bourse ou la vie

Les travailleurs doivent avoir à cœur de poser les vrais problèmes : quelles armes doit-on se forger pour se défendre contre ces parasites qui engloutissent l’argent public. Mais également, combien d’hôpitaux, combien d’écoles pourrait-on sauver, et même construire, avec cet argent ? Notre savoir-faire, nos compétences, celles de nos enfants, et notre avenir à tous ne sont en rien liés, ni aux productions, ni aux intérêts des actionnaires.

Ils y sont même opposés !

Le fief Dassault

Victor Habert-Dassault vient d’annoncer qu’il comptait bien prendre la succession de son oncle Olivier Dassault comme député de la première circonscription de l’Oise. Son oncle en avait hérité de son grand-père Marcel Dassault. Dans cette saga aux relents moyenâgeux, ce territoire de l’Oise, par la grâce du parti gaulliste, demeure la chasse gardée de cette famille de milliardaires. En période électorale, Marcel signait les chèques, Olivier remboursait les caddies à la sortie des supermarchés, quant à Serge Dassault, chacun connaît ses méthodes à Corbeil.

Que va donc bien pouvoir nous inventer ce nouvel héritier pour son élection ?

Bezons : grève contre la fermeture

Les travailleurs de PPG Bezons ont fait grève deux jours, la semaine dernière. Ils refusent de se laisser licencier par un groupe qui a gagné plus d’argent en 2020 qu’en 2019, malgré l’épidémie, et annoncé plusieurs milliards de dollars de bénéfices.

Ils ont raison de ne pas accepter la fermeture, ni de se laisser licencier.


1 commentaires:

Enzo Gabin a dit…

C'est au cours de mes recherches sur le VIH / herpès que je suis tombé sur les informations sur le VIH / herpès; informations qui sont assez faciles à trouver lors d'une recherche de MST sur Google. J'étais dans le complot à l'époque et je pensais que le VIH / herpès guéri «être un complot était quelque chose d'ignorant cependant, j'ai trouvé cela assez intéressant à propos de la phytothérapie. J'ai posé des questions sur les remèdes à base de plantes sur les sites Web officiels sur le VIH / herpès et j'ai été banni pour ce faire par des modérateurs qui m'ont dit que je parrotais la propagande VIH / herpès. Cela a renforcé ma conviction qu'il existe un remède contre le VIH / herpès.Puis j'ai trouvé une dame allemande nommée Achima Abelard Dr Itua Cure her Hiv donc je lui ai envoyé un mail sur ma situation puis en parler plus et m'envoyer sa phytothérapie que j'ai bu pendant deux semaines.Et aujourd'hui, je suis guéri sans VIH / herpès dans ma vie, j'ai recherché des groupes VIH / herpès pour essayer d'entrer en contact avec les gens afin d'en savoir plus sur le VIH / Herpès Herpes Herbal Cure Je croyais à ce moment que vous avec la même maladie, cette information vous est utile et je voulais faire de mon mieux pour diffuser cette information dans l'espoir d'aider d'autres personnes.Que le Dr Itua guérisse le VIH, l'herpès, l'hépatite, le diabète, la copd, les fibroïdes, les als, et Cancer. C'est un herboriste avec un cœur unique de Dieu, Contactez Emal..drituaherbalcenter@gmail.com Téléphone ou WhatsApp .. + 2348149277967.

Publier un commentaire